Personne ne l’avait vu venir et pourtant Asobi Asobase est l’une des meilleures comédies de l’été 2018. Si l’humour reste quelque chose de très subjectif, Asobi Asobase aura tout de même su se démarquer des autres par sa singularité et son comique extravagant.

Exceptionnellement, j’ai préféré ne pas mettre de bande-annonce car je trouve qu’elle ne donne pas très envie de découvrir cet anime. A la place, j’ai pris une séquence assez drôle. Pas d’inquiétude, elle se situe début de l’anime et par la suite il y aura de bien meilleures séquences. Mais si vous tenez à tout prix à voir la PV, elle est disponible ici.

 

Un atelier de plaisir absurde et hilarant

Pas besoin d’être très long pour décrire cette œuvre, trois camarades de classe (Hanako, Olivia et Kasumi) décident de former le cercle des joueurs, un club ayant pour but inavoué de passer du bon temps. Ces trois personnages constituent le cœur de l’anime, chaque épisode traite de leurs aventures quotidiennes. Toute occasion est un prétexte pour flâner et discuter, s’essayer à un nouveau jeu, découvrir de nouvelles choses etc. Les douze épisodes sont ainsi divisés en plusieurs courtes scènes comiques (trois ou quatre par épisode en général).

Énoncé comme ça, le champ des possibilités et des sketchs semble assez restreint. Il n’en est rien. Asobi Asobase est un réservoir d’originalité qui arrive avec n’importe quelle scène à créer du comique. Ce n’est pas un comique qui plaira à tout le monde : c’est totalement absurde. Faire du lancer de chaussure et attendre les 1km au risque de se faire mal est une activité des plus singulières (séquence disponible ici). Et là encore c’est soft dans la démesure. A partir de l’épisode 04 et de l’entrée en scène de Maeda, le public comprend que cet anime peut l’emmener n’importe où. Avec bien évidemment des hauts et bas selon le sketch proposé comme dans tout anime d’humour, le ressenti global est très positif. En plus d’être bien rythmé, l’anime est juste hilarant.

©涼川りん・白泉社/「あそびあそばせ」製作委員会

On remarque tout de même que le comique prend du temps à se mettre en place au risque de perdre pas mal de monde dès le départ. Les deux premiers épisodes sont vraisemblablement les moins accrocheurs et pour deux raisons principales. La première étant que Asobi Asobase est très singulier. Le public doit s’imprégner de l’anime : aussi bien dans sa direction artistique, son chara-design, son humour insolite comme énoncé précédemment ou bien dans ses expressions exagérées. Les visages des personnages sont quelques fois horrifiques, tirés, déformés etc. Après un léger temps d’accoutumance, j’ai assez vite adhéré à cette touche si atypique (j’avoue que j’ai eu du mal au début).

La seconde justification tient aux personnages. Le casting de Asobi Asobase est l’un des plus original, extravagant et qualitatif de ces dernières années (en matière de comédie) mais il prend du temps à se montrer. Les deux premiers épisodes présentent les trois personnages centraux Hanako, Olivia et Kasumi et mettent en place le club des joueurs. Si quelques personnages secondaires apparaissent dès les premières séquences, ce ne sont pas les plus absurdes (quoi que le professeur est quand même un cas particulier)

A l’instar de l’anime, les opening et ending, interprétés par les trois personnages principaux, représentent cette double facette de l’anime. En apparence très mignons comme l’opening, les personnages dévoilent très vite leur vraie nature et background. Le studio Lerche mérite d’être complimenté pour avoir réalisé Asobi Asobase. L’anime en plus d’être quelque fois très énergétique ou agressif est en général à l’inverse très doux dans les couleurs utilisées ou traits apportés. Félicitons en dernier les seiyuus totalement investis qui ont donné de l’âme à cet anime.

©涼川りん・白泉社/「あそびあそばせ」製作委員会

 

En conclusion

Asobi Asobase ne plaira pas à tout le monde, c’est une certitude. L’œuvre a opté pour le choix de l’absurde qui est un style d’humour particulier. En revanche si on est réceptif à ce genre d’humour, ce sont des heures de rigolade en perspective. Le casting est varié avec un trio de trois jeunes filles tirant l’anime vers le haut. Comparé à d’autre productions comiques de cet été, Learche au sens large réussit avec brio la performance de proposer un cadre soigné où cet humour peut pleinement se développer en toute simplicité.

Asobi Asobase est à retrouver en exclusivité sur Crunchyroll

Asobi asobase critique

©涼川りん・白泉社/「あそびあそばせ」製作委員会