Toute guerre nécessite préparatifs et réflexion en amont, mais il est vrai que si parfois ce genre de moments peut être passionnant à suivre, cet épisode était quant à lui plutôt monotone.

Overlord S03 Épisode 10 Brain, Gazef, Claim

© Kugane Maruyama,PUBLISHED BY KADOKAWA CORPORATION/OVERLORD3 PARTNERS

 

Délibérations

Si dans l’épisode dernier, le duel de joutes verbales était captivant à suivre par sa dynamique et car un cap important avait été franchi, cet épisode est beaucoup plus terne de par son manque de rythme. Overlord maîtrise et compose souvent avec ce genre de séquences posées et par conséquent l’épisode n’était pas mauvais. Mais les préparatifs ont pris pas mal de temps pour diverses raisons et cela s’est ressenti.

La prise de décision est sujette à opposition de points de vue et immixtion d’intérêt personnels. Overlord l’a ainsi très bien montré dans cet épisode. Divers points de vue sont en conflit comme celui de Gazef, du roi, des nobles qui sont partagés entre eux etc. En parallèle, souvent intimement liés, la plupart des intervenants dans cet épisode ont des intérêts personnels ou supérieurs qu’ils essaient de faire valoir ou préserver. Exemple avec le marquis et le roi qui arrivent à envoyer le prince héritier sur le champ de bataille mais loin des affrontements pour éviter, en principe, qu’il ne meure.

Overlord S03 10

© Kugane Maruyama,PUBLISHED BY KADOKAWA CORPORATION/OVERLORD3 PARTNERS

Lors des épisodes passés, on pouvait avoir un doute quant à la pertinence des débats lorsque le marquis Boullope et son gendre le prince prenaient la parole. Ils apparaissaient en effet comme des personnages peu réfléchis, têtus et conservateurs. Certes à la fin de l’épisode le prince semble n’en faire qu’à sa tête, mais durant le reste de l’épisode, les propositions sont mesurées. Le débat de ce fait est prolifique et il aboutit à une solution mûrement réfléchie et judicieuse dans un certain degré, quand bien même, nous spectateur savons qu’ils courent à leur perte. Avec les seuls éléments portés à sa connaissance, c’est sûrement la meilleure décision que le Royaume pouvait prendre, en tenant compte des tempéraments et des points de vue de chacun.

Overlord S03 Épisode 10

© Kugane Maruyama,PUBLISHED BY KADOKAWA CORPORATION/OVERLORD3 PARTNERS

 

Attacher et se séparer

Typique, Overlord développe souvent des personnages secondaires et s’en sépare quelques épisodes après. Il ne serait pas irréaliste que le marquis Raeven meure lors de la prochaine bataille (tout comme le prince héritier). Nous le saurons bien assez tôt.

La scène dans le bureau, qui une fois de plus rajoute un temps mou à cet épisode, a un autre intérêt que d’approfondir ce personnage. Le marquis critique le roi qui avait eu pitié de son aîné et qui avait cédé à son caprice, alors que lui-même n’est pas le mieux placé pour faire cette remarque. Effectivement cette scène fait écho à la prise de décision du roi. Face à son fils, Raeven se comporte comme un papa gâteux bien pire que le roi. C’est en tout cas ce qu’on peut dégager de cette scène dans un second temps.

Overlord S03 Épisode 10 Raeven

© Kugane Maruyama,PUBLISHED BY KADOKAWA CORPORATION/OVERLORD3 PARTNERS

 

En conclusion

Si les deux premiers tiers manquent un peu de peps, le focus sur Gazef, Claim et Brain n’arrange pas les choses. Là encore cette séquence sonne un peu comme si un drame va survenir et qu’un des trois braves guerriers va mourir. Divers noms sont encore une fois apparus dans la conversation comme Momonga et Shalltear.

Pas besoin d’être un génie pour comprendre que l’épisode 10 prépare la suite. Comme dit précédemment, cet épisode manque un peu de rythme et d’énergie car il s’attarde à développer des personnages secondaires et à montrer les préparatifs de la guerre. De ce fait, il est un peu en dessous des épisodes précédents à mon sens. Heureusement des bains de sang se dessinent à l’horizon de quoi redonner un peu de couleur à l’anime, reste maintenant à savoir à qui ce sang appartiendra-t-il…

Un nouvel épisode d’Overlord III est à retrouver chaque mardi à 16h30 en exclusivité sur ADN